La QVT, pilier de la RSE

Le 27 janvier 2022, l’Académie de l’Agence de Développement de Normandie (ADN) proposait un webinaire consacré à la Qualité de Vie au Travail (QVT) mise en perspective de la RSE.
Ce dernier se situait dans un cycle de webinaires consacré à la RSE, construit en partenariat avec l’AQM Normandie et pour ce dernier avec l’ARACT.
Didier LORY (ADN) en était l’animateur, entouré de Nathalie DELALEAU (ARACT) et de François SALATKO (AQM Normandie).

L’entreprise, acteur en société

La définition de la QVT la plus communément utilisée en France est issue de l’Accord National Interprofessionnel du 19 juin 2013 qui consacre un chapitre à cette QVT :
« Améliorer la Qualité de Vie au travail et l’égalité professionnelle dans le cadre du dialogue social pour contribuer à rendre l’entreprise plus compétitive »
Avec l’accord de l’ANI du 9 décembre 2020, apparaît désormais le terme de Qualité de vie et des conditions de travail (QVCT).
En mettant l’accent sur les conditions d’exercice effectif du travail, l’ANI souligne que la QVCT est avant tout une affaire d’organisation et de situations concrètes de travail. Ainsi, la RSE et la QVCT ne vont pas l’un sans l’autre, cette dernière s’intégrant naturellement dans la volet « social et sociétal » de cette RSE.
La QVCT et la RSE sont donc liées par un objectif commun : le respect de l’être humain. Une démarche QVCT efficace vient renforcer une stratégie de responsabilité sociétale et vice versa.

Les salariés, acteurs de leur QVT

3 entreprises sont venues témoigner de leur approche QVT au sein de leur stratégie C. LE CARPENTIER, dirigeante de AGAPHONE, a placé son curseur très haut « l’entreprise est avant tout un groupe social avant une entité économique ».
Pionnière de l’accueil téléphonique personnalisé depuis plus de 35 ans, basée en Normandie, ses 82 salariés traitent 7500 appels par jour.
C’est dès 2018 qu’AGAPHONE a initié une réflexion sur ces QVT dont le premier objectif était de fidéliser les salariés.
« La première initiative a été de mieux communiquer et de créer un véritable dialogue social »
La mise en place du télétravail a démarré bien avant l’épisode COVID et a apporté au personnel des conditions de travail personnalisées.
« Nous avons toujours impliqué notre personnel dans la conduite de ces changements » ajoute la dirigeante se félicitant de la dynamique d’équipe ainsi créée.
« La QVT doit être totalement intégrée à la stratégie de l’entreprise » a-t-elle conclu. Dans un domaine tout différent , le Notariat, cette démarche de QVT peut appraraitre comme une révolution.


Le cabinet notarial D&A Associés et ses 90 collaboratuers s’est trouvé confronté à des difficultés de recrutement.
Leur premier diagnostic a été « il faut que nos collaborateurs se sentent bien chez nous ». Et de mettre en place des actions sporadiques « …chasse aux œufs de Paques… » mais le soufflé est vite retombé car ces initiatives ne prenaient pas en compte le vrai probleme…. « la charge de travail ».
Depuis, après un recrutement conséquent, l’étude notariale a mis en palce une véritable démarche QVT/RSE en associant ses salariés.
« Il nous faudra casser les codes de la profession très ancrée dans une pratique historique »


Marie Laure LEAU est dirigeante de SEGID, une entreprise spécialisée depuis 80 ans dans le nettoyage industriel et a témoigné de son experience en matière de QVT/RSE.
« Nous avons engagé une démarche de long terme en nous appuyant sur de nombreux référentiels » souligne ML. LEAU en insistant sur l’importance de l’engagement de la Direction.
Elle n’oublie pas d’associer les salariés à cette démarche « … où l’on doit prendre en compte les contraintes personnelles et familiales pour créer une véritable QVT… ».
SEGID a d’ailleurs été récompensé par l’AQM en 2015 dans le cadre du Concours des Bonnes Pratiques qui a valorisé l’initative de SEGID de créer un centre de formation.

Epilogue :

Il ressort de ces témoignages et des échanges qui ont suivi que la QVT s’inscrit dans la vie de l’entrerpise tout comme la RSE.
« la démarche QVT est un levier de la RSE , la RSE en étant l’intégrateur ».
On aura retenu quelques clés du succès qui ne sont pas des surprises d’ailleurs : L’engagement indispensable de la Direction sur du long terme
La participation des salariés
Le risque du gadget plaqué sur une stratégie inopérante ( voire absente)
A suivre !!!!

Daniel DIGUET
Février 2022

  • 100Participants
  • 500 bonnes pratiques
  • 2000hbénévolat
  • 100entreprises participantes
  • 40années d'expérience